découvrir l'empire achéménide actualités
ACHEMENET
site fondé par Pierre Briant
L'empire perse achéménide
du Bosphore à l'Indus
de 550 à 330 avant notre ère
 rechercher
 
Publications
Musée achéménide et ressources iconographiques
Sources textuelles
 
 
 
 mon espace
Vous n'êtes pas identifié
J'ai mon espace
 

Veuillez saisir vos identifiants pour accéder à votre espace.

J'ai oublié mon mot de passe
 

Votre mot de passe va vous être envoyé.
Veuillez indiquer votre email.

Je n'ai pas d'espace
 

Veuillez indiquer votre email et saisir un mot de passe d'au moins 6 caractères pour créer votre espace.

Traitement en cours...
 
Changer mon mot de passe
 

Veuillez indiquer votre mot de passe actuel et saisir un nouveau mot de passe d'au moins 6 caractères.

Changer mon email
 

Veuillez indiquer votre mot de passe actuel et saisir un nouvel email valide.

retourner aux dossiers
 
 
 
 
x

Créer mon espace

En créant votre espace vous pouvez mémoriser les fiches de manière permanente et les rappeler d'une session l'autre.

  • Cliquez sur l'onglet "Je n'ai pas d'espace".
  • Saisissez votre adresse mail et un mot de passe d'au moins 6 caractères.
  • Cliquez sur le bouton "créer".
  • Une demande de confirmation vous sera envoyée par mail. Vous devrez cliquer sur le lien interne afficher dans ce mail pour activer votre espace.

Modifier mes identifiants

Vous devez auparavant être connecté à votre espace.

  • Cliquez sur votre email qui apparaît en haut à gauche du panneau "mon espace".
  • Pour changer votre mot de passe cliquez sur l'onglet "Changer mon mot de passe".
  • Pour changer votre adresse mail cliquez sur l'onglet "Changer mon email".

Créer un dossier

Vous pouvez classer vos fiches dans des dossiers. Pour Créer un dossier :

  • Cliquer sur ce bouton pour créer un nouveau dossier.
  • Saisissez un nom de dossier.
  • Cliquez sur le bouton "ok" pour créer le dossier.
  • Cliquez sur le bouton "-" ou "x" pour abandonner la procédure.

Renommer un dossier

  • Cliquer sur ce bouton pour éditer le nom du dossier.
  • Saisissez un nouveau nom.
  • Cliquez sur le bouton "ok" pour enregistrer la modification.
  • Cliquez sur le bouton "-" pour abandonner la procédure.

Supprimer un dossier

Cette action supprime toutes les fiches mémorisées dans le dossier.

  • Cliquer sur ce bouton pour supprimer le dossier.
  • Cliquez sur le bouton "-" pour abandonner la procédure.
  • Cliquez sur le bouton "x" pour supprimer la procédure.

Mémoriser une fiche

Depuis la fiche :

  • Cliquer sur ce bouton situé en haut à droite de la fiche.
  • Dans la liste déroulante qui apparaît à côté du bouton, sélectionnez le dossier dans lequel vous souhaitez enregistrer la fiche .
  • Le message "document enregistré" apparaît en remplacement de la liste pour vous confirmer que l'action a été effectuée.

Déplacer une fiche

Depuis mon espace :

  • Ouvrez le dossier où se trouve la fiche à déplacer en cliquant sur le nom du dossier.
  • Cliquez sur la petite flèche en haut à droite du contenu du dossier.
  • Dans la liste qui se déroule, cliquez sur le dossier de destination.

Supprimer une fiche

Depuis mon espace :

  • Ouvrez le dossier où se trouve la fiche à supprimer en cliquant sur le nom du dossier.
  • Cliquez sur la petite flèche en haut à droite du contenu du dossier.
  • Dans la liste qui se déroule, cliquez sur "supprimer ce document".
 
sources textuelles

ostraca de ‘Ayn Manâwir

le site de ‘Ayn Manâwir à l'époque perse

Située dans le désert libyque, à 200 km de la Vallée du Nil, l'oasis de Kharga s'étire le long d’une étroite dépression de 160 km. À son extrémité méridionale, la zone de Tell Douch est, depuis 1976, l’objet de campagnes de fouilles conduites par l'Institut français d’archéologie orientale (IFAO).

À partir de 1994, l’équipe dirigée par le regretté Michel Wuttmann concentra ses recherches sur les sites de ‘Ayn Manâwir afin de mettre au jour les vestiges de l’agglomération villageoise qui se trouvait là aux 5e et 4e siècles avant J.-C. Le terroir exploité par cette communauté fut irrigué au moyen de profondes galeries drainantes qui permirent de capter une nappe perchée prisonnière de la colline gréseuse située au sud de la zone habitée.

carte d'Égypte

carte de l'oasis de Kharga

carte d'Égypte © Achemenet / 2014

carte de l'oasis de Kharga © IFAO / 2001

textes sur ostraca émis par le temple ou des particuliers

La fouille du temple (secteur MT) et des différents secteurs d’habitats (MMA et MMB) ainsi qu’une prospection opérée sur le site voisin de ‘Ayn-Ziyâda (ZMA) ont livré plusieurs centaines d'ostraca inscrits en écriture démotique. Confié à Michel Chauveau (EPHE–IVe section) assisté de Damien Agut-Labordère (Collège de France puis CNRS-ArScAn), le travail de publication a permis de translittérer et traduire un ensemble de 461 textes sur ostraca (tessons de poterie).

Ces documents concernent principalement l’administration du temple et les affaires des particuliers. Cet ensemble documentaire est tout à fait exceptionnel pour l’Égypte tant par son ampleur – 460 documents sont dans un état suffisamment satisfaisant pour pouvoir être publiés − que du fait d'avoir été découvert en contexte.

un village oasien loin du pouvoir perse

Les ostraca de ‘Ayn Manâwir (O.Man.) éclairent une facette très peu documentée de la société égyptienne ancienne: la vie d’une communauté agricole relativement autonome par rapport au pouvoir royal. Celle-ci paraît en effet tout entière organisée autour du temple local consacré à "Osiris-iou" (une variante d’Osiris) et d’autres institutions religieuses oasiennes (le temple d'Amon d'Hibis ou de Qasr el-Gouheita).

Une autre particularité de cette documentation accroît encore son importance pour l’histoire rurale de l’Égypte perse. Alors que les ostraca découverts dans la vallée du Nil ou sur les autres sites oasiens ne contiennent que des textes courts destinés à être rapidement jetés au rebut (comme des reçus ou des brouillons de comptabilité), les ostraca de ‘Ayn Manâwir présentent la particularité de receler un grand nombre d’actes privés qui, en raison de leur importance, étaient normalement couchés sur papyrus (actes de mariage, de divorce, de vente ou de location). La vie de certaines familles locales et les itinéraires de nombreux individus sont ainsi documentés avec une précision tout à fait inédite.

La communauté villageoise qui vivait à ‘Ayn Manâwir à l’époque perse est sans aucun doute l’une des mieux connues de la longue histoire pharaonique.

ostraca O.Man. 5268

ostraca de ‘Ayn Manâwir O.Man. 5268: contrat de mariage
© IFAO

Damien Agut-Labordère (CNRS-ArScAn) / mars 2014

plan du site